Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Pneus d'hiver : vaut mieux prendre votre rendez-vous dès maintenant

vendredi, 8 octobre 2021 à 08:13 - Lorsque vient le moment de planifier la date du changement de pneus à l’automne, les paramètres météorologiques jouent toujours un rôle crucial.


Chaque année, la question revient : à quel moment faut-il changer ses pneus ? Même si le présent mois d’octobre est relativement plus chaud que la normale, cela ne veut pas dire qu’il faut repousser trop loin dans le temps cette tâche saisonnière…

L’impact des températures

Afin d’établir la date idéale pour faire installer nos pneus d’hiver, il faut considérer en premier lieu le critère des 7 °C. Ce repère de température est important puisqu’en dessous de celui-ci, les pneus quatre saisons perdent en efficacité.

Bien sûr, les prévisions météorologiques peuvent nous aider dans notre réflexion. Toutefois, il faut savoir que, même si l’on prévoit des températures au-dessus des 7 °C, certaines périodes de la journée risquent de se dérouler sous ce seuil. « Lorsque l’on parle du 7 °C comme maximum, cela veut dire que la majorité des heures de la journée se déroulent sous ce seuil et donc, que circuler avec des pneus quatre saisons est moins sécuritaire à ce moment-là », explique Réjean Ouimet, présentateur et expert météo chez MétéoMédia.

pneu 2

Lors d’automnes plus chauds que la normale, il y a un décalage des conditions propices au changement de pneus. Celui-ci se traduit, généralement, par un retard de cinq à dix jours comparativement à la date habituelle, ce qui reporte la date de changement de pneus d’une à deux semaines.

Le facteur neige

À partir du moment où il y a une possibilité de près de 10 % d’avoir une chute de neige mesurable dans une région donnée, le sentiment d’urgence s’accentue. « Il suffit d’un événement pour être pris de court, surtout au début de la saison, puisque les chutes de neige sont plutôt sporadiques, c’est-à-dire qu’elles arrivent par surprise », souligne Réjean Ouimet.

pneus 3

Au cours de la dernière décennie, lors d’automnes plus chauds que la moyenne, la première occurrence de neige était arrivée sensiblement au même moment que les autres éditions dites normales. En 2011, année où l’automne a été le plus chaud depuis 10 ans, la première chute de neige susceptible de créer des problèmes sur les routes avait eu lieu le 23 novembre pour le sud du Québec. « L’heure de pointe s’était étirée sur deux heures à Montréal et des centaines de sorties de route avaient été recensées un peu partout, ainsi que des accidents avec blessés » cite en exemple l’expert météo.

Lors de mois d’octobre froids, les premières neiges devancent habituellement leur arrivée de deux à quatre semaines. L’effet de surprise est donc moins présent puisque les conditions générales inspirent la prudence et un changement hâtif des pneus.

À quoi s’attendre pour 2021 ?

« Actuellement, nous vivons un automne chaud avec des températures au-dessus des normales pour le mois d’octobre, ce qui fait en sorte qu’il y a un décalage par rapport aux dates sécuritaires de changement des pneus », indique Réjean Ouimet. Selon ce dernier, ce sont surtout les régions, qui ont les dates de changement de pneus les plus hâtives, qui devraient déjà songer à prendre leur rendez-vous, ne serait-ce que pour éviter la cohue de dernière minute. De plus, les automobilistes devraient aussi considérer les périodes dites plus risquées pour circuler sans pneu d’hiver.

PNEUS

« La date butoir du changement de pneus du 1er décembre n’est pas conforme à la réalité météo du Québec. Même si cette année, la saison semble se traîner les pieds, mieux vaut y voir trop tôt que trop tard », conclut l’expert météo.


À VOIR ÉGALEMENT : Un danger sous-estimé de l'automne : le brouillard

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité