Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Chaleur et fonte de la banquise : 2020, année record pour la Russie

samedi, 27 mars 2021 à 16:52 - Réputé pour son climat froid, le plus grand pays du monde a plutôt eu chaud au cours de 2020, à tel point qu’il a battu un record. Sa banquise a aussi fait les frais de cette chaleur.


Régulièrement chaque hiver, le vortex polaire s’installe confortablement en Sibérie, faisant de l’endroit le point le plus froid de la planète pendant un temps. Or, il semble que ce secteur caractérisé par ses températures glaciales tend à se réchauffer, et plus rapidement qu’ailleurs. C’est ce que révèle un récent rapport de l’agence météorologique russe Rosguidromet intitulé Particularités du climat sur le territoire de la Russie en 2020.

Des températures anormalement chaudes

Au cours de la dernière année, l’agence a dénoté que la température moyenne annuelle avait augmenté de 3,22 °C comparativement aux normales compilées entre 1961 et 1990. De plus depuis 1976, les températures moyennes auraient augmenté de 0,51 °C par décennie pour le pays, démontrant que la Russie se réchauffe plus rapidement qu’ailleurs dans le monde, selon le rapport.

La banquise en souffre

On sait depuis un certain temps que la banquise joue un rôle important pour la survie des ours polaires.

annie-spratt-ours-polaires-unsplash Crédit photo: Annie Spratt, Unsplash

Son recul qualifié d’historique n’augure donc rien de bon autant pour l’ursidé que pour l’environnement en général. Toujours selon l’agence Rosguidromet, la banquise de l’Arctique est de 5 à 7 fois plus petite par rapport à ce qu’elle était durant les années 1980. Elle a même atteint le seuil record de 26 000 km2 en septembre 2020.

Ce triste constat n’est malheureusement pas une surprise. Des chercheurs de l’Université de Copenhagen avaient démontré dans le cadre d’une récente étude que la fonte de la banquise était beaucoup plus rapide que le prévoyaient les modèles actuels. Les résultats de leur recherche avaient été publiés dans la revue scientifique Nature Climate Change.


À VOIR ÉGALEMENT : Une nouvelle image détaillée d'un trou noir

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité