Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Cette région du Québec est à l'abri de l'hiver

jeudi, 18 février 2021 à 18:43 - L'hiver a pris un peu de repos en 2021 dans cette région du Québec. Des records de douceur s'enchaînent : le froid n'a aucune emprise.


En bref :

  • L'est et le nord du Québec ne subissent pas de grands froids ;
  • Gaspé connaît un hiver parmi les plus doux ;
  • De 4° à 10° plus chaud que la normale.

Plus doux que la normale au Québec

Pour l’ensemble de la province, depuis le début de l’hiver météorologique le 1er décembre, le froid s'est fait discret. Toutefois, une région se démarque en raison des températures exceptionnelles qui ont régné depuis neuf semaines. L’est du Québec a été relativement épargné par la saison froide. Il s’agit des plus grandes anomalies depuis dix ans.

FRANCIS 6

La Gaspésie, le Bas-Saint-Laurent, la Côte-Nord de même que le nord du Québec ont connu des anomalies positives entre 4° et 10° en décembre et en janvier. Au Nunavut, on a enregistré des températures de 7 °C et 8 °C au-dessus des normales pour la même période. Janvier a été particulièrement doux à Kuujjuaq avec un mercure de 10 °C plus élevé que la moyenne.

FRANCIS 5

Le cas de Gaspé

Gaspé a connu un début d’hiver parmi les plus doux depuis le début des données recueillies à la station en 1977. La ville a enregistré une température moyenne de -4,15 °C alors que la normale est de -9 °C. De plus, la pluie a surpassé la neige en ce qui concerne les quantités de précipitations. En décembre 2020, Gaspé a connu 20 jours avec un maximum au-dessus du point de congélation, soit le double de la normale. Les nuits n’ont jamais été aussi douces avec des minimums de -7,75 °C, ce qui détrône l’ancien record de 2010 de -8,5 °C. Pas moins de huit records de chaleur ont été rapportés, dont un mensuel avec un maximum de 14,4 °C en décembre.

FRANCIS 2

Le cas de Sept-Îles

La ville de Sept-Îles a connu une anomalie incroyable de 7 °C en janvier. Il s’agit du deuxième mois de janvier le plus chaud de l’histoire. Il s’agit également du deuxième hiver le plus chaud à 0,05 ° du record de 2010-2011. Cette ville est une des plus froides dans la partie sud du Québec, mais elle a été épargnée par l’hiver jusqu’à présent. Seulement trois nuits avec un minimum de -20 °C ou moins ont été observées, pour la première fois de l’histoire. La nuit, il n'a pas encore fait -30 °C jusqu’ici alors que le mercure descend aussi bas à cinq reprises durant un hiver normal.

FRANCIS 4

Plus chaud à Gaspé qu'à Montréal

Gaspé connaît des températures qui ressemblent plus à celles de Montréal. Il a fait plus chaud à Gaspé (-6 °C) qu’à Montréal (-6,7 °C) en janvier. Depuis décembre, la moyenne des températures est plus chaude de 0,2 °C pour la ville gaspésienne. La normale devrait être plus froide de 2,15 °C que pour Montréal.

FRANCIS 1

Pourquoi ?

La principale cause de ce manque de froid dans l’est du Québec : un blocage atmosphérique au Groenland. Cette crête anticyclonique a permis à l’air doux de dominer. Étant donné que cette région se retrouve près des eaux qui sont demeurées libres de glace, la chaleur et l’humidité ainsi que des systèmes pluvieux ont remonté jusqu’à ces latitudes. Tandis que le vortex polaire incisif refroidit une grande partie du Canada, la zone de haute pression protège une région dans l’est de la province ainsi que certains secteurs du nord du Québec.

FRANCIS 3


À VOIR ÉGALEMENT : Le meilleur atout de février, le voici

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité