Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Cet hiver, gare aux dégâts d’eau !

mardi, 10 novembre 2020 à 09:14 - La saison hivernale rime avec d’importantes quantités de neige et d’eau, ce qui signifie que les dégâts d’eau sont plus fréquents. Il est primordial de faire un examen visuel de sa demeure avant l’hiver afin d’éviter ce type de sinistre.


« Les dégâts d’eau sont devenus la première cause de réclamation [aux assurances]. Ça fait cinq à dix ans qu’on en parle au BAC parce que c’est énorme », explique de prime abord Anne Morin, responsable aux affaires publiques au Bureau d’assurance du Canada (BAC). « En termes de nombre, ça a dépassé largement le feu, le vol et le vandalisme, soit les causes plus traditionnelles de réclamation », ajoute-t-elle. Selon le Bureau, entre 2009 et 2014, les sinistres assurés, dont la plupart étaient causés par des dégâts d’eau, ont dépassé ou avoisiné un milliard de dollars chaque année.

Selon Mme Morin, les réclamations moyennes liées à des dégâts d’eau se chiffrent entre 10 000 $ et 15 000 $. « Il faut disposer de tout ce qui a été mouillé très rapidement. Ce n’est vraiment pas simple à faire en hiver ; il y a des bancs de neige, il fait froid… Il faut ensuite assécher et désinfecter pour éviter les problèmes de moisissure. Contrairement à d’autres sinistres, ça demande une intervention rapide », note-t-elle.

Réduire les risques

« En hiver, il y a beaucoup d’infiltrations d’eau, parce qu’on ne vérifie pas la toiture ou les ouvertures dans les murs de la maison », continue Mme Morin. « L’idéal, c’est de faire le tour de la maison, en vérifiant l’extérieur et le sous-sol. Si on est conscient des zones de fragilité, on peut porter une attention particulière quand on reçoit beaucoup de neige, par exemple », ajoute la responsable. Il est également important de vérifier auprès de votre représentant en assurance si votre couverture est adéquate dans l’éventualité où vous seriez victime d’un sinistre. « Si on a une infiltration d’eau par la toiture ou par la fondation ou si on est inondés par un cours d’eau qui est sorti de son lit, ces dégâts d’eau sont assurés par l’ajout d’un avenant. Beaucoup de gens ont ces protections aujourd’hui », mentionne-t-elle.

Attention au gel

Il arrive également que les installations sanitaires gèlent. « Si la maison n’est pas chauffée adéquatement et qu’il fait -40, par exemple, les tuyaux peuvent geler et éclater. On recommande aux gens de vidanger les installations sanitaires s’ils quittent leur domicile pour plusieurs mois ou encore d’avoir une personne qui vient vérifier si le chauffage fonctionne encore », conclut-elle.

Quelques conseils

• Nettoyez vos gouttières afin de vous assurer qu’elles ne sont pas encombrées;

• Vérifiez les tuyaux de votre lave-vaisselle et de votre laveuse;

• Assurez-vous que votre plomberie est en bon état.

À VOIR ÉGALEMENT : Efficace, un cache-cou comme couvre-visage ?

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité