Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Cet automne, vous en verrez de toutes les couleurs

vendredi, 16 septembre 2022 à 06:30 - L'automne s'annonce spectaculaire à plusieurs égards. Si vous rêvez aux couleurs, vous aimerez lire ce qui suit.


Couleurs éclatantes

Pour avoir droit à un automne haut en couleur au Québec, plusieurs éléments s'avèrent importants. Lorsque les conditions sont propices, la province promet un spectacle hors du commun. En 2022, les ingrédients sont réunis pour qu'un tel scénario se produise. Selon les experts, les arbres n'ont pas subi de grand stress qui pourrait mettre en péril la saison.

COULEURS1

« L’automne 2022 sera marqué par une saison des couleurs hors de l’ordinaire, explique Réjean Ouimet, météorologue. D’abord, les conditions préalables pointent dans la bonne direction. Les excès ont été plutôt rares depuis l’automne dernier. »

Conditions favorables

Si l'été s'est montré propice à un automne aux couleurs intenses, les prochaines semaines devraient l'être autant. De fait, la saison s'annonce particulièrement chaude et suffisamment ensoleillée. Selon l'expert, des nuits dégagées suivront ces belles journées, ce qui favorise la coloration des feuilles.

COULEURS3

« Les conditions de fin d’été ont été marquées par la chaleur et un taux d’ensoleillement supérieur à la normale, poursuit Réjean Ouimet. Ce qui a eu pour effet de ralentir le processus de changement de couleur. Rien de dramatique qui nous permette de dire que la saison sera écourtée. »

Un bémol

En octobre, le déclin des couleurs pourrait s'accélérer. Certains éléments laissent croire que la météo viendra jouer les trouble-fêtes. Des tempêtes automnales ou des restes de dépressions tropicales, en raison de leurs vents forts, peuvent dépouiller les arbres en un temps record. Selon les prévisions actuelles, c'est le scénario envisagé lors de la seconde portion de l'automne.

« Les épisodes de fortes pluies, surtout au cours de la deuxième moitié de la saison, pourraient favoriser une chute accélérée des feuilles, estime Réjean Ouimet. Surtout si ces pluies sont accompagnées de grands vents. Ce qui serait le cas avec une tempête tropicale qui serrerait d’un peu trop près le Québec. Ou encore les fameuses tempêtes de vent d’automne (sept en moyenne) qui deviennent plus fréquentes à compter de la mi-octobre. Elles ont pour effet de déshabiller les arbres en accéléré. »

COULEURS5


EN IMAGES : Déluge dans le grand Montréal!

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité