Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Cet automne, essayez le vélo de montagne !

jeudi, 1 octobre 2020 à 08:25 - La pratique du vélo de montagne est en pleine expansion au Québec, si bien que l’offre de sentiers et de différents modèles de vélos adaptés explose. Selon Vélo Québec, la Belle Province compte un total de 2 500 kilomètres de sentiers ayant des niveaux de difficulté variant de facile à très difficile.


« Ça fait déjà quelques années que le vélo de montagne se démocratise et intéresse de plus en plus de gens. C’est dû principalement aux médias sociaux, mais également au fait que les sentiers sont de plus en plus aménagés pour une clientèle débutante », explique Francis Tétrault, chargé de programme en vélo de montagne à Vélo Québec. Les subventions sont également importantes puisqu’elles permettent d’élargir l’offre.

Rouler en automne

Les conditions changeantes de la saison automnale peuvent jouer en défaveur des débutants. « On ne recommandera pas aux gens d’aller rouler après de grosses averses, puisque le terrain prend un certain temps avant de se drainer. Quand la surface est molle, on va endommager le sentier », continue M. Tétrault. Cela représente donc un travail supplémentaire pour les employés, mais également les bénévoles qui travaillent à pied d’oeuvre pour maintenir les sentiers en bon état.

Il est également important de garder en tête que les feuilles qui jonchent le sol peuvent rendre la surface des sentiers plus variable. « Il faut rouler un peu moins vite, faire attention dans les virages ainsi que lors des freinages parce que ça pourrait glisser », note l’expert. Ce dernier conseille de suivre des cours ou encore d’être accompagné d’une personne plus habituée afin d’éviter les blessures.

Selon M. Tétrault, il faut s'éloigner à environ une heure de Montréal afin de trouver les meilleurs sentiers de vélo de montagne. Parmi les endroits incontournables, on retrouve entre autres Sutton, Oka et Bromont.

Équipement

Il est primordial d’être équipé d’un vélo muni de roues de bonne qualité. Un casque, des protège-coudes et genoux, des gants et de bons souliers sont également des éléments importants. « Pour une première expérience, on peut mettre nos souliers de sport, mais après ça vaut la peine d’investir dans des souliers adaptés qui ont une semelle plus rigide avec un caoutchouc plus mou permettant un meilleur contact avec les pédales », conclut l'expert.

À VOIR ÉGALEMENT : Parcourir la Route blanche en fatbike

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité