Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Ces paysages paradisiaques popularisés grâce au Web

lundi, 20 mai 2019 à 17:37 - Avec l’apparition des réseaux sociaux, les voyageurs découvrent de plus en plus d’endroits paradisiaques dont l’existence n’était pas connue des agences de voyage. Voici quelques-uns de ces sites qui ont vécu un essor fulgurant grâce au Web.


3. Trolltunga, Norvège

Le Trolltunga, littéralement « langue de troll », est un bout de roche qui s’étire d’une falaise dans le parc national de Hardangervidda. Cette roche est suspendue dans le vide à 700 mètres au-dessus du lac Ringedalsvatnet. Pour s’y rendre, les voyageurs doivent se préparer à une expédition de dix à douze heures sur 27 kilomètres. Avant 2010, seulement 800 personnes s’y aventuraient. Avec l’arrivée d’Instagram, les clichés de l’endroit paradisiaque se sont multipliés, tout comme l’intérêt pour le site.

Aujourd’hui, 80 000 touristes tentent l’expédition jusqu’à Trolltunga dans le but de s’y prendre en photo. Le site est même devenu un des emblèmes de la Norvège. Il est possible d’aller le visiter autant en été qu’en hiver à condition d’être bien équipés. Les conditions météorologiques dans cette région du pays sont imprévisibles et peuvent changer rapidement. En hiver, la montée est un véritable défi en raison de la neige qui recouvre le parc.

2. Wanaka, Nouvelle-Zélande

Cette ville de Nouvelle-Zélande se distingue par ses paysages qui sont à couper le souffle. Située sur l’île du Sud, aux abords du lac Wanaka et du parc national du mont Aspiring, Wanaka est une station balnéaire réputée pour son plein air. Avant 2016, la destination vacances était éclipsée par les sites touristiques du nord de la Nouvelle-Zélande. Cependant, cette même année, les promoteurs ont eu l’idée d’inviter des influenceurs de partout à travers le monde pour promouvoir les activités de Wanaka. Aujourd’hui, le tourisme de la ville a connu un essor de 14 % et reçoit maintenant deux fois plus de touristes que le nord du pays.

Cette augmentation n’a rien de surprenant. Selon un sondage mené par Fullscreen & Shareablee, 42 % des jeunes de 18 à 34 ans ont écouté les recommandations d’un influenceur, que ce soit pour un bien matériel ou une activité.

1. Canyon de Fjadrargljufur, Islande

L’Islande est fort probablement le pays ayant connu la plus grande montée de popularité grâce au Web : le nombre de visiteurs a plus que quadruplé depuis 2010. Heureusement, ce flux a aidé le pays à se sortir d’une crise économique. Maintenant, les autorités craignent une crise environnementale, notamment en ce qui concerne le canyon de Fjadrargljufur.

C’est qu’en 2015, la vedette canadienne Justin Bieber y a débarqué avec toute son équipe de tournage dans le but de filmer le vidéoclip de sa chanson I’ll Show You. Depuis sa diffusion, ce canyon a vu son nombre de visiteurs augmenter de 50 à 80 %. Malheureusement, le site n’était pas destiné à recevoir autant de touristes. La nature y a grandement été endommagée. C’est pourquoi les autorités islandaises ont décidé d’interdire l’accès aux touristes afin d’aménager le site. Il devrait rouvrir en juin prochain.

L’Islande est connue pour ses geysers et son importante activité volcanique et géothermale. Si son sol est chaud, son climat est tout le contraire : celui de la toundra avec de froids vents polaires.

L’envers de la médaille : le tourisme de masse

Tous ces sites paradisiaques sont aux prises avec le même problème : le tourisme de masse. Avec la popularité grandissante des voyages - 72 % des milléniaux prévoient voyager davantage - plusieurs destinations se dégradent rapidement et poussent les autorités à revoir leur plan touristique. C’est le cas, entre autres, de l’île Komodo, en Indonésie, populaire pour ses fameux dragons, et du Machu Picchu, au Pérou.


À VOIR ÉGALEMENT : Quel est le meilleur mois pour prendre des vacances au Québec ?

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité