Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Ce 29 juillet 2021 : la Terre vit à crédit

jeudi, 29 juillet 2021 à 14:44 - Chaque année, Global Footprint Network rapporte le résultat du calcul du Jour du dépassement. Il désigne la date à laquelle la consommation de l’humanité dépasse les ressources renouvelables disponibles sur Terre.


Le 29 juillet

L'organisme Gobal Footprint Network publie chaque année le jour du dépassement de la Terre. Il s'agit d'un calcul qui considère la biocapacité, ou la capacité de notre planète à régénérer ses ressources renouvelables, par rapport à ce que l'humanité consomme. Depuis 1970, les données fournies par les Nations unies sont utilisées pour déterminer le jour où la surconsommation dépasse ce que notre planète peut offrir pour soutenir la vie de sept milliards d'humains. Depuis cinquante ans, cette date ne cesse de reculer. Du 30 décembre 1970 au 29 juillet 2021, la surpopulation, la consommation effrénée d'énergie, la pollution et la production agricole ne cessent d'abuser de la nature.

Seulement une date

En 2020, en raison des restrictions imposées par les ajournements du monde entier en pleine pandémie, le jour du dépassement a pris une pause : il s’est arrêté au 22 août. Tout était au ralenti lors de la première moitié de l'année : les transports, la production de biens de consommation, la consommation d'énergie, etc. Le jour du dépassement le plus hâtif a été calculé en 2018 : le 25 juillet.

Un rapport controversé

Le calcul de la date du jour du dépassement est controversé. Certains scientifiques dénoncent le manque de rigueur, le mélange de certaines données comme les émissions de CO2, la production de viande, la production d’énergie. Le concept est très médiatisé, mais la sensibilisation de la population mondiale, en particulier celle des pays industrialisés, à la surconsommation et à l’utilisation abusive des ressources de la planète est essentielle pour l'avenir de l'humanité. Évidemment, ce concept n’est qu’un symbole qui permet d’illustrer avec une relative exactitude le déficit écologique mondial.


À VOIR ÉGALEMENT : Les sirènes donnent froid dans le dos

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité