Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

La canicule record tire sa révérence

jeudi, 9 juillet 2020 à 06:01 - La chaleur accablante est déjà bien établie, mais nous sommes encore bien loin du sommet. Avec des records de températures déjà battus, d'autres sont encore en voie de l'être durant la journée.


Après plusieurs jours consécutifs avec des températures au-delà des 30 °C, voilà que l'apogée de la canicule se dessine.

Le sommet de cet épisode caniculaire sera effectivement atteint vendredi sur la majorité des secteurs. En effet, le mercure pourrait dépasser les 35 °C dans le sud du Québec et les ressentis devraient approcher les 45 par endroits.

48h 2

Aucun répit n'est à l'agenda, même une fois le soleil couché. Entre jeudi et dimanche, soit la séquence la plus éprouvante, le mercure au cours des nuits se chiffrera également autour des 20 °C, avec un humidex prononcé. La pire nuit sera celle de vendredi à samedi, où un humidex de 31 est à l'agenda.

Une durée exceptionnelle

La plus longue canicule enregistrée à une station météo depuis 1970 est survenue à Montréal en 2001 avec dix jours consécutifs du 1er au 10 août. À Ottawa et Gatineau, le record est de sept jours. Cette dernière marque a d’ailleurs été atteinte cette année entre le 17 et le 23 juin, comme ce fut le cas en 2018, 2012 et 1970.

JOSY 1 (1)

Depuis sept jours, des températures de plus de 30 °C ont été enregistrées à Gatineau et le mercure ne devrait pas redescendre sous cette barre avant dimanche. On parlerait donc, si la tendance se maintient, d’une canicule de onze jours d’ici samedi en Outaouais, soit un nouveau record depuis 1970.

C'est d'ailleurs cette ville qui souffrira le plus de la chaleur étouffante.

JOSY 4

Humidité intense

Alors que des millions de Québécois connaîtront plusieurs jours pénibles à cause de la chaleur, les plus à plaindre seront les habitants du sud-ouest de la province, du Témiscamingue à Montréal en passant par l’Outaouais.

josy ressentis

Non seulement le thermomètre risque de grimper jusqu'à des valeurs records, mais l’humidité sera très présente et ajoutera de l’inconfort à cette forte chaleur.

En effet, le sud-ouest devrait avoir au moins cinq jours avec des ressentis avoisinant les 40. Le centre n’y échappera pas au cours de la deuxième moitié de la semaine. Même la Gaspésie, qui est généralement épargnée, pourrait connaître un humidex de 40 au cours de la journée de samedi.

Un court répit se fera sentir dans la première moitié de la semaine prochaine, pour monter potentiellement vers une prochaine canicule à partir de jeudi.

De nombreux records dans la mire

Records Max

Jeudi, des records de maximum seront en voie d'être battus pour les villes de Montréal, Gatineau et Sherbrooke. Jusqu'à 35 °C pourraient être enregistrés pour la ville de l'Outaouais. Des records de hauts minimums seront potentiellement battus également pour Val-d'Or, Montréal, Sherbrooke et Québec.

Records Min

Vendredi, un impressionnant maximum de 36 °C est attendu pour l'Outaouais, ce qui rapproche dangereusement la région d'une nouvelle marque. Le record actuel est de 36,7 °C, en 1955.

JULIE CANICULE 5 (1)

D'ailleurs, cette température pourrait également battre le record mensuel pour Gatineau, et Montréal pourrait s'en rapprocher fortement.

Le nombre de journées de 30 °C enregistrées depuis le début de l'été ne cesse d'ailleurs d'augmenter, si bien qu'un précédent record datant de plus de 60 ans pourrait bien être fracassé.

JULIE CANICULE 7

À Montréal, la normale pour le nombre de jours avec des 30 °C en juillet est de quatre. La mi-juillet n'a pas encore été atteinte que déjà, juillet 2020 bat cette marque à plate couture.

Depuis le début de la saison chaude, le sud du Québec a connu seize jours avec des 30 °C par rapport à la normale (mai à juillet) de six. Ce chiffre pourrait d'ailleurs continuer d'augmenter au cours des prochains jours.

JOSY 2 (1)

Un enjeu de santé publique

Rappelons que lorsque l'humidité est de la partie, une canicule peut réellement devenir un enjeu de santé publique. Le corps n'ayant aucune pause de chaleur accablante, l'état de santé des personnes vulnérables peut se détériorer rapidement.

La Santé publique recommande, lors d'épisodes de chaleur caniculaire, de :

  • S'hydrater suffisamment;
  • Se rafraîchir régulièrement;
  • Éviter l'alcool, qui peut aggraver la déshydratation;
  • Réduire les efforts physiques, et porter des vêtements légers;
  • Fermer les rideaux/les stores, pour éviter que le soleil plombe dans votre demeure;
  • Prendre des nouvelles de ses proches.

À VOIR ÉGALEMENT : le régime de beau temps tire à sa fin

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité