Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Canada: des plantes cachées réapparaissent après 120 000 ans

mardi, 5 mars 2019 à 12:08 - Au Nunavut, le retrait des glaces anciennes dévoile des paysages figés et préservés depuis la dernière ère glaciaire. Une nouvelle preuve que nous connaissons des températures jamais observées depuis des millénaires.

« Le dernier siècle est probablement plus chaud que n’importe quel autre siècle depuis 120 000 ans », mentionne d’emblée Simon Pendleton, un chercheur qui a conduit l’étude de la toundra de l’île de Baffin. Cette région se dévêtit petit à petit de son habit de gel. Sous cette glace gisent donc des plantes quasiment intactes depuis l’époque où elles se sont développées à l’air libre. En effet, la surface y est tellement plate que le manteau de glace millénaire n’a pas glissé, à l’inverse des glaciers typiques, et a donc formé une couche protectrice sur ce qui se trouvait sur le sol au moment de sa formation.

Une mine d’or pour les chercheurs, qui se sont dépêchés sur place pour recueillir les petites plantes arctiques, les mousses et autres lichens pour déterminer leur âge, avant que le vent et les précipitations ne les altèrent, voire les détruisent. Les estimations de l’âge de ces végétaux ont touché aux limites de la datation au carbone-14, soit 40 000 ans. À cette époque, le monde était plongé en plein dans la dernière ère glaciaire. S’il faut des températures aussi chaudes que celles que l’on connaît actuellement pour fondre une glace qui a tenu si longtemps, la dernière période similaire remonte à il y a près de 120 000 ans. C’est à travers cette déduction que les chercheurs ont fait résonner une nouvelle alerte climatique.

Source : Nature

À VOIR ÉGALEMENT : Record de concentration de CO2 dans l'atmosphère

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité