Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Café de la Maison ronde : une initiative en appui à la communauté autochtone

vendredi, 17 juin 2022 à 24:00 - Depuis 2015, le Café de la Maison ronde aide des membres de la communauté autochtone en situation précaire à retrouver leur autonomie. Situé à Montréal dans le square Cabot, le café poursuit une mission qui va bien au-delà du simple service à la clientèle.

Chapeauté par le Groupe communautaire L’Itinéraire, la Maison ronde est un programme d’employabilité qui aide des Autochtones de diverses nations et de partout au Canada à apprendre de nouvelles compétences et se trouver un nouvel emploi.

Certains participants sont en situation d'itinérance, d'autres sont sur le chômage ou sur l'aide sociale.

« L'objectif de la Maison ronde est de favoriser la cohabitation sociale au square Cabot, indique Marilou Maisonneuve, chargée de projet du programme Maison ronde à L’Itinéraire. C'est un tout petit parc qui a longtemps eu une forte population autochtone qui venait le fréquenter. »

Les participants au programme sont notamment recommandés par des centres d’amitié. C’est le cas de Michelle O’Soup qui fréquente le café depuis février.

Après à peine quelques mois au sein du café d’économie sociale, la jeune femme a réussi à décrocher un nouvel emploi.

« C’était un emploi que je voulais vraiment décrocher et la Maison ronde m’a donné un coup de pouce. Je suis vraiment reconnaissante », souligne-t-elle.

Elle souligne l’importance d'initiatives comme celle-ci pour la communauté autochtone.

« C’est un environnement sécuritaire, relax et accueillant. En tant que membre de la communauté autochtone, je trouve que les organismes comme celui-ci sont vraiment merveilleux », affirme-t-elle.

Fille d’une survivante de pensionnats autochtones, elle ajoute qu’elle comprend bien l’impact que le traumatisme intergénérationnel peut avoir sur les peuples autochtones. C’est pourquoi les programmes d’aide ont une si grande importance pour elle.

Un programme à deux volets

Au Café de la Maison ronde, certains participants font des quarts de travail spontanés ou planifiés à très court terme. Ils obtiennent un repas gratuit et sont payés en argent comptant. D’autres participants choisissent de poursuivre leur cheminement et d’être encadrés pour développer d’autres compétences requises sur le marché du travail et dans leurs relations interpersonnelles.

« Ces participants peuvent aussi recevoir de l’aide pour retourner aux études et créent des liens d’attachement en participant à des activités de la communauté autochtone de Montréal », souligne Mme Villeneuve.

Le Café de la Maison ronde est ouvert à longueur d'année, beau temps, mauvais temps.

Des repas traditionnellement servis durant les pow-wow y sont servis.

À VOIR ÉGALEMENT : Littérature autochtone : quoi lire en fonction de la météo

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité