Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Bordée : voyez si votre secteur est concerné ici

lundi, 18 avril 2022 à 12:00 - Un système dépressionnaire pourrait semer la pagaille sur une bonne portion du Québec dès la nuit de lundi à mardi. Plusieurs risques sont à considérer comme la neige lourde et les pneus d'été déjà installés pour de nombreux automobilistes.


EN BREF :

  • Bordée possible pour plusieurs secteurs ;
  • Beaucoup d'incertitude plane ;
  • Le mercure doux risque de réduire les accumulations.

Duo de systèmes

Deux systèmes sont à surveiller pour le début de la semaine. L'un est originaire de l'Ouest canadien et l'autre est un système côtier qui remonte tranquillement la côte est américaine. Les deux centres dépressionnaires vont fusionner au-dessus du Québec, formant une nouvelle perturbation.

Cette situation particulière augmente la complexité et, par conséquent, les incertitudes : difficile de prévoir de manière précise les impacts liés à la dépression. Elle fera son entrée dans la nuit de lundi à mardi. Les déplacements risquent donc d'être particulièrement difficiles mardi matin.

EVOLUTION

Bordée : les secteurs les plus susceptibles

Plusieurs éléments sont à considérer. Les secteurs en altitude sont plus susceptibles d'accumuler de bonnes quantités de neige. L'Estrie et une portion de Chaudière-Appalaches sont concernées. La rive nord du fleuve Saint-Laurent pourrait aussi obtenir une bordée. La réserve faunique des Laurentides, une partie de la Mauricie et la Capitale-Nationale seront à surveiller.

neige1

Montréal est également une région sous haute surveillance. Il est cependant possible que les accumulations soient moins élevées que prévu. Une transition vers la pluie est effectivement sur les radars : tout dépendant du moment auquel elle s'effectuera, les quantités de neige seront plus ou moins importantes. De plus, la trajectoire exacte du système reste incertaine à l'heure actuelle, et les quantités de précipitations en sont tributaires.

incertitude

Comme les températures sont assez douces à cette période de l'année, la neige ne devrait pas s'éterniser au sol. La fonte risque d'être rapide, surtout dans le sud du Québec. Les flocons devraient également moins s'accumuler dans les milieux urbains, où la douceur a tendance à s'emmagasiner.

Mauvais mélange

Des vents assez forts pourraient également être de la partie. En après-midi, mardi, les rafales pourraient excéder les 90 km/h. Celles-ci affecteront principalement L'Estrie, Chaudière-Appalaches, le Centre-du-Québec, la Capitale-Nationale ainsi que le Saguenay-Lac-Saint-Jean. La combinaison de neige forte et de rafales violentes pourrait entraîner des pannes. En soirée, le risque migrera davantage vers l'est du Québec.

rafales1

Facteurs de risque à surveiller

  • En raison du mercure au-delà des 0 °C, la neige sera gorgée en eau - et assez lourde. Ces chutes pourraient endommager le réseau électrique et causer des pannes un peu partout sur le territoire.

  • La neige soutenue pourrait réduire la visibilité sur les routes.

  • Plusieurs automobilistes pensaient en avoir fini avec la neige et ont enlevé leurs pneus d'hiver... Rappelons que les pneus perdent de l'adhérence lorsque les températures passent sous le seuil des 7 °C. Les accumulations de neige sur la chaussée peuvent aussi rendre la conduite compliquée. Une grande prudence sera donc de mise sur les routes au cours des prochains jours.


À VOIR ÉGALEMENT : Potentiel de déception pour la fin du printemps

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité