Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Camps de jour différents MAIS enfants heureux !

jeudi, 28 mai 2020 à 09:05 - Selon un sondage effectué par l’Institut Angus Reid qui analyse l’opinion des Canadiens, 71 % des jeunes Canadiens âgés de 10 à 17 ans s’ennuient. Aller au camp, même en temps de pandémie, serait donc une merveilleuse solution pour socialiser et se faire de nouveaux amis ! On a une bonne nouvelle pour eux puisque les camps de jour seront ouverts.

L’été, c’est fait pour s’amuser !

Enfant, si vous avez eu la chance de fréquenter des camps d’été, vous en gardez fort probablement un merveilleux souvenir. Moi, ils m’ont marquée positivement. Je me souviens des jeux, des chansons, des feux de camp et du plaisir qui se renouvelaient de jour en jour. Les camps sont très formateurs. On nous enseigne la vie de groupe et la camaraderie. On nous apprend à être curieux et à réaliser des expériences. Les camps ont une influence positive sur notre développement.

Voici ce qu’en pense Éric Beauchemin, directeur général de l’Association des Camps du Québec: «Je pense que la relation animateur-enfant est déterminante, pour l’enfant qui découvre un modèle chez un jeune adulte; un adulte qui a accepté de respecter les règles de la société. Ça fait qu’il se projette souvent plus dans un adulte jeune comme ça que dans ses parents ou dans son enseignant.»

Les bienfaits des camps sont prouvés scientifiquement !

Après un séjour au camp, selon le Canadian Summer Camp Research Project 65% des enfants ont de meilleures aptitudes sociales et 61 % des jeunes voient plus positivement l’activité physique.

Est-ce que l’été 2020 sera différent ?

Oui, il le sera. Tout comme à l’école, de nouvelles mesures ont été mises en place. Des mesures qui visent, en premier lieu, à protéger les enfants. Par exemple :

  • Multiplications des points d'accueil et de départ pour éviter les rassemblements.
  • Les salutations seront réinventées. Un jeu de pied remplacera la poignée de main traditionnelle.
  • Le ratio animateur/enfants sera revu à la baisse.
  • Augmentation des superficies de jeux.
  • Augmentation des locaux et des casiers.

Par contre, de nouvelles règles ne veulent pas dire moins de plaisir !

«Les enfants auront autant de plaisir : ils vont faire des jeux qu’ils n’ont jamais faits. Les animateurs aussi d’ailleurs. Ça fait que ce ne sera pas l’été de la tag, mais je pense que ça va faire preuve à un tout nouvel univers.» souligne Éric Beauchemin, directeur général de l’Association des Camps du Québec

Pour beaucoup de parents qui doivent travailler, la solution c’est d’envoyer son enfant au camp. Environ 75 % des camps du Québec sont des organismes à but non lucratif ou des entreprises privées. Seulement 25 % des camps de jour sont municipaux. À l’heure actuelle, les organisations de camps font preuve de créativité et d’ingéniosité pour pouvoir rendre l’expérience camp accessible, agréable et sécuritaire !

«On propose des vacances aux enfants; on leur organise leurs vacances. On vient vivre quelque chose avec eux autres pour avoir du plaisir, apprendre, découvrir puis allumer peut-être des passions chez eux pour le restant de leur vie.» nous partage Éric Beauchemin, directeur général de l’Association des Camps du Québec

Les camps de jour en résumé

  • 2500 à 2700 camps de jour (OBNL ou privés)
  • 1500 camps municipaux
  • 350 000 à 400 000 enfants
  • 25 000 à 30 000 animateurs

__À VOIR ÉGALEMENT : Pas d'air climatisé ? Trois techniques pour se rafraîchir! __

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité