Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Début août sous les extrêmes : est-ce que la fin suivra la tendance?

dimanche, 14 août 2022 à 09:50 - De la chaleur accablante à la fraîcheur en un claquement de doigts : le début août en a fait voir de toutes les couleurs au Québec, et tout indique que la deuxième moitié sera beaucoup plus calme.


Certes, il y a eu des jours où la chaleur nous a fait suer à grosses gouttes, avec des ressentis frôlant les 40. Ces moments de quasi-canicules ont été renversés par une chute radicale du mercure. Le temps de cligner des yeux, le Québec est donc passé des records de chaleur à une fraîcheur inhabituelle.

Les précipitations ont également mis leur grain de sel. De violents orages ont causé des crues subites dans certains secteurs comme Trois-Rivières et Repentigny. Toutefois, bien que les secteurs précédemment cités ont en effet été bien arrosés, le temps sec est un thème récurrent dans la plupart des régions du Québec. Les villes de Gatineau et de Québec, par exemple, sont l'exception qui confirme la règle, puisqu'elles ont reçu plus de précipitations que la normale saisonnière.

BIL2 PLUIE

Cela étant dit, si certaines régions sont en déficit de pluie comme la Gaspésie et la Côte-Nord, celles-ci pourront rattraper leur retard avec les précipitations prévues d'ici la fin de la semaine. Mais ce ne sera pas le cas pour Montréal.

C'est donc un début de mois marqué par la fraîcheur et le temps sec qui a caractérisé le mois d'août jusqu'à présent.

Une deuxième moitié sous les extrêmes?

Les amateurs de baignade et autres plaisirs estivaux ont de quoi se réjouir du scénario qui se prépare pour la fin du mois. Les modèles actuels suggèrent un déblocage de la chaleur au sud des États-Unis qui pourrait favoriser une remontée de l'humidité vers le Québec.

Les températures devraient flirter autour des normales saisonnières pour la majorité des secteurs. Si des incursions de fraîcheur ou de chaleur intenses sont possibles ici et là, ces dernières risquent d'être plutôt timides.

BIL4 MET

Cependant, ces températures n'oscilleront pas d'un extrême à l'autre – ou, du moins, pas comme au début du mois. Ce type de renversement est exceptionnel, dans la mesure où il est assez rare de basculer de cette manière. Il est donc improbable qu'une situation similaire ne se produise à nouveau au cours des prochaines semaines.


À VOIR ÉGALEMENT : Le calme avant la tempête dans le bassin Atlantique

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité