Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Un mois de novembre qui rappelle le 19e siècle

samedi, 30 novembre 2019 à 09:36 - Si la province a connu des mois de novembre doux à répétition depuis le début du 21e siècle, un virage marqué vers l'hiver s'est opéré dans les deux dernières années. Ce phénomène rarissime qui se manifeste au cours des dernières décennies s'apparente étrangement à une tendance des années 1870 à 1920.


Le mois de novembre est déjà derrière nous et s'est démarqué de nombreuses façons. Il a été le plus froid depuis le début des collectes de données à Montréal (1941) et à Sherbrooke (1962). Des records de froid mensuels ont été battus pour la dernière fois en 2015 dans la métropole : il faut ensuite remonter dans le temps, dans les années 1990, pour observer de telles anomalies négatives.

Le mercure s'est chiffré de 3 à 4 °C sous les normales saisonnières. Montréal a connu des températures moyennes de -1,4 °C, un écart important avec la normale de 2,1 °C. « Le froid s'est concentré dans l'ouest et le sud de la province, alors que l'est a eu droit à des températures plus typiques du mois de novembre », précise André Monette, chef météorologue à MétéoMédia.

rec yul

Le froid exceptionnel s'est imposé de façon percutante au cours de la première moitié de novembre, si bien que plusieurs régions du sud du Québec ont été propulsées au sommet du palmarès des mois les plus froids. À noter que Sherbrooke bat pour la deuxième année de suite le record du novembre le plus froid.

R2

Un changement de patron météo s'est opéré à la suite de la tempête de l'Halloween, perturbation qui a marqué l'imaginaire puisque la fête a dû être repoussée en raison des importantes quantités de pluie et des pannes de courant généralisées. Quelques jours plus tard, la tendance a été au froid après des mois de septembre et octobre ponctués par la douceur.

R1

Précipitations hâtives et abondantes

La majorité des secteurs du Québec se retrouvent avec des quantités de neige reçues au-dessus des normales. La tempête de neige du 11 au 12 novembre a grandement contribué à excéder les normales. Celle-ci fut d'ailleurs la tempête plus hâtive en 36 ans dans la province, qui a eu un impact très important sur la production de grains. Certains producteurs ont perdu l'entièreté de leur récolte.

Habituellement, la province compte trois bordées. Cette année, il a plutôt été question du double ! « Le mois s'est vraiment comporté comme un mois de décembre sur le plan de la neige et des bordées », explique Réjean Ouimet, présentateur et spécialiste à MétéoMédia.

R4

Cet automne a été marqué par de nombreux épisodes riches en pluie, mais le mois de novembre a fait figure d'exception. Celui-ci a su ramener la majorité des secteurs aux alentours des normales saisonnières. Le mois d'octobre a d'ailleurs été marqué par un record de précipitations important, période où la métropole a excédé sa normale de plus de 160 millimètres. « Cet automne a d'ailleurs été le plus arrosé pour ce secteur depuis 1975 », ajoute M. Ouimet.

R3

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité