Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

BILAN DE JUILLET : Une tendance lourde quitte enfin le Québec

lundi, 2 août 2021 à 18:39 - Le mois de juillet s’est déroulé de façon inhabituelle cette année : il a été plus froid que juin, en plus d’épisodes violents plus fréquents. C'est la première fois en neuf mois que le Québec a droit à un mois sous les normales. Bilan d’un mois hors de l’ordinaire.


EN BREF :

  • Chaleur timide ;
  • Temps violent en abondance ;
  • Humidité plus que modeste.

Tous les secteurs, à l’exception de la Gaspésie, ont connu une anomalie de température négative en juillet. La présence d’un creux atmosphérique durant la presqu’entièreté du mois a effectivement empêché l’installation de la chaleur durable. S’il était initialement prévu qu’une canicule se produise au milieu du mois, la réalité a été toute autre. Juin 2021 trône en première position du palmarès au chapitre des températures, alors que juillet 2021 est plutôt au… 57e rang dans le sud du Québec.

Capture

La chaleur est plutôt demeurée campée dans l’Ouest canadien, où la chaleur et la sécheresse ont entraîné d’importants incendies qui perdurent encore à ce jour. Le Québec n’a connu aucune canicule, très peu de 30 degrés et une humidité timide. Un record étonnant a également été enregistré à Montréal : quatre jours avec des températures maximales sous la barre des 20 degrés.

anomalie juillet

Humidité modeste

Les journées humides ont également été portées disparues : la province n’a pas connu de journées avec un humidex de plus de 40, alors que le mois de juin en a connu sept. Notons que l’été dernier, le sud de la province a connu une longue vague de chaleur, où l’humidex a atteint des sommets écrasants.

Humidex

Tornades

Bien que le mois ait été plutôt tranquille côté chaleur, le temps violent a entraîné un nombre supérieur de tornades. Au Québec, depuis le début de l’été, on a effectivement observé le double de tornades en comparaison à la normale, dont une d’entre elles qui s’est avérée mortelle. Deux se sont formées au cours du mois, amenant le total à dix. En Ontario, le nombre de tornades est également au-dessus des normales, avec 17 tornades confirmées en date du 29 juillet.

tornades

On note également que presque chaque jour du mois de juillet a été marqué par de l’activité orageuse. En moyenne, au Québec, environ 70 jours d'été donnent lieu à la formation de cellules orageuses plus ou moins violentes.

image (7)

À VOIR ÉGALEMENT : Juillet sous le signe des événements extrêmes

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité