Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

BBQ : voici comment éviter certains dangers

En collaboration avec : ISABELLE HUOT SPONSOR

mardi, 17 mai 2022 à 24:00 - La chaleur est à nos portes et, au grand bonheur de plusieurs, la saison du BBQ battra bientôt son plein. Il est tout de même important d’être prudent et de respecter certaines règles de base lorsqu’on utilise le barbecue. Mes astuces pour marier, de façon sécuritaire, beau temps et cuisson sur le gril !


En bref :

  • Attention à la formation de composés cancérigènes
  • Trucs pour diminuer la carbonisation des aliments
  • L’ABC de la salubrité alimentaire

Des hydrocarbures aromatiques polycycliques, mais de quoi s’agit-il ? La fumée du BBQ est produite lorsque les graisses d’une viande, par exemple, entrent en contact avec une source de chaleur, comme la braise. Cette fumée est porteuse d’hydrocarbure aromatique polycyclique. Ces molécules, qui constituent une famille d’environ 10 000 composés, sont composées d’atomes de carbone et d’hydrogène formant une structure aromatique (c’est-à-dire que les carbones s’enchaînent pour former un cycle). L’un des HAP les plus toxiques est le benzopyrène, reconnu comme étant cancérigène par l’IARC (International Association for Research on Cancer), particulièrement pour les cancers de l’estomac et des intestins.

HAP : astuces pour les limiter

Tout d’abord, il ne faut pas mettre la grille trop près de la source de chaleur. Au moment où le gras tombe, une viande à proximité des braises se trouve entourée de flammes et carbonise. Cette carbonisation génère une importante synthèse d’hydrocarbures. Ensuite, on suggère de prioriser les viandes peu grasses, comme le poisson blanc, le faux-filet de bœuf ou la poitrine de poulet sans la peau plutôt que les saucisses ou le bœuf haché mi-maigre. Elles perdront moins de gras et permettront même de réduire l’apport en gras saturés de votre repas. Finalement, cuire les viandes en papillote et utiliser une marinade peu huileuse permettent de limiter les graisses qui pourraient tomber dans les braises.

Si l’assiette équilibrée permet de manger sainement, elle permet aussi de manger de façon sécuritaire ! En effet, si la moitié de votre assiette se compose de légumes, le quart de féculent et le quart d’une protéine cuite sur le barbecue, vous vous exposez à moins de composés cancérigènes. Souvenez-vous que les végétaux apportent des vitamines, des minéraux et d’autres composés photochimiques qui font partie de l’alimentation anticancer.

Que dire de la salubrité ?

En ayant une meilleure manipulation des aliments, il serait possible de diminuer de près de 85 % les risques d’intoxication alimentaire. Comment fait-on cela? Premièrement, on nettoie les surfaces de travail et on se lave les mains régulièrement. Un bon lavage de mains dure au minimum 20 secondes. On rince les légumes et les fruits afin d’enlever le plus possible les résidus de terre et les pesticides. On s’assure également de séparer les aliments crus des aliments prêts à manger, ce qui permet de diminuer grandement les risques de contaminations croisées. Une bonne façon de les garder séparés est d’utiliser des surfaces et des instruments différents pour chacun. Pour finir, on attend à la dernière minute pour sortir les aliments périssables et on les cuit jusqu’à la température d’innocuité.

Et puis, vous sentez-vous d’attaque pour lancer la saison du BBQ de manière sécuritaire ?


À VOIR ÉGALEMENT : Vous devez absolument manger ceci

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité