Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

En automne, préparez votre maison pour prévenir les dégâts

Commandité par BAC Sponsorship Français

vendredi, 18 octobre 2019 à 01:01 - Ranger le mobilier extérieur, vider la piscine et troquer le climatiseur pour le chauffage sont des habitudes propres à l’automne. En pleine saison de transition, le Bureau d’assurance du Canada (BAC) rappelle qu’il y a bien plus à faire sur sa maison pour éviter les accidents que peuvent causer les aléas de la météo.

AdobeStock 173257972


Même si vous détenez une assurance habitation complète, il est toujours préférable de prévenir les dégâts possibles. « On constate que les sinistres sont souvent évitables ; bien sûr, il est important d’avoir une assurance selon ses besoins, mais ce que les gens ne savent pas toujours, c’est que subir un sinistre n’est jamais une partie de plaisir », indique Anne Morin, responsable des affaires publiques au BAC. Voici donc trois trucs pour bien préparer sa maison et éviter les sinistres pendant la saison automnale.

Élaguer les arbres

À l’approche de l’hiver, les précipitations passent peu à peu de la pluie à la neige, sans oublier les périodes de verglas. Les tempêtes automnales amènent également leur lot de forts vents qui amplifient les risques. Il est donc important de bien faire l’élagage des arbres sur son terrain pour éviter que toute branche susceptible de se briser sous le poids de la glace ou en raison du vent ne cause des dégâts. « Si la branche tombe sur le terrain, ce n’est pas un problème. Mais sur la maison, sur une voiture ou sur une dépendance, c’est plus ennuyeux », soutient Mme Morin. Le BAC rappelle qu’une branche qui tombe sur un fil électrique entraîne souvent des pannes de courant. Par mesure de sécurité, les arbres à proximité de fils électriques devraient être élagués par des professionnels.

Ramasser les feuilles mortes

Bien que les feuilles mortes laissées sur son terrain présentent des avantages environnementaux, celles qui se trouvent dans la gouttière apportent plutôt des désagréments. Il est donc important de bien retirer les feuilles qui pourraient boucher une descente pluviale ou empêcher l’eau de circuler librement dans la gouttière. Cette pratique vous évitera plusieurs accidents, de l’automne au printemps. Vous éviterez ainsi que les pluies abondantes de l’automne, les accumulations d'eau causées par les redoux hivernaux et la fonte des neiges au printemps causent des infiltrations dans la maison.

Selon le BAC, les dégâts d’eau sont, en effet, la première cause de réclamation en assurance habitation, ce qui représente près de 600 millions de dollars par année dans la province.

Vérifier sa toiture et ses fondations

Mme Morin rappelle que « la toiture et la fondation devraient être vérifiées ponctuellement lorsqu’on est propriétaire d’une maison ». Évidemment, il faut faire appel à un professionnel pour s’assurer que les fondations ne sont pas fissurées et que la toiture est toujours étanche. Les assurances habitation ne couvrent pas les infiltrations répétées, qui relèvent d'un manque d'entretien. Portez donc toujours une attention particulière à vos plafonds : si vous voyez un léger gonflement, agissez rapidement.

D'autres conseils pour prévenir les mauvaises surprises

  • Calfeutrez bien vos portes et fenêtres pour assurer leur étanchéité et éviter les infiltrations.

  • Assurez-vous du bon fonctionnement du puisard ou de la pompe submersible, qui permet d’évacuer l’eau en cas d’inondation.

  • Comme les aménagements paysagers ne sont couverts que pour des risques bien précis par votre assurance habitation de base, protégez vos vivaces et vos arbustes pour qu'il ne s'affaissent pas en hiver.

Le Bureau d’assurance du Canada rappelle qu’il est important de procéder aux travaux d'entretien et aux vérifications d'usage pour prévenir les sinistres. « On ne peut pas contrôler la nature, évidemment. De plus en plus d’événements météo extrêmes amènent de grandes quantités d’eau qui amènent de lourdes conséquences », conclut Anne Morin.

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité