Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Avril sous l'eau : deux fois plus de pluie que la normale

dimanche, 28 avril 2019 à 18:23 - L'état de nos rivières n'a rien de surprenant quand on regarde la quantité de pluie reçue sur le Québec en avril.

Il y a seulement quatre jours, on vous annonçait que l'équivalent d'un mois de pluie était déjà tombé, notamment en Abitibi-Témiscamingue, en Outaouais et à Montréal. Aujourd'hui, après le passage d'un important système qui a laissé près de 100 mm par endroits, on peut dire que c'est presque l'équivalent de deux mois d'avril qui sont tombés dans certaines régions !

pluie1719

Une succession de plusieurs systèmes mineurs pour le sud de la province cette semaine pourrait faire en sorte que la ville de Gatineau et celle de Montréal s'approchent d'un équivalent de deux mois de pluie en un seul. Cependant, mercredi correspond au premier jour du mois de mai. Il serait donc surprenant de battre cette marque. C'est la ville de Québec, où près de 55 mm sont tombés de vendredi à samedi, qui s'approche le plus de sa marque : neuf maigres millimètres la séparent du double de sa normale.

Heureusement, en comparaison avec les inondations majeures de 2017, les quantités reçues sont bien moindres.

Sur les rivières...

Ces 114 mm de pluie tombée pendant le mois d'avril se font sentir sur les rivières, surtout du sud et du centre du Québec. Ces précipitations, en plus d'ajouter de l'eau, contribuent à faire fondre le couvert neigeux et la glace des plans d'eau plus au nord. Ainsi, au cours des prochains jours, l'eau devrait ruisseler jusqu'à atteindre des rivières déjà saturées.

Les autorités prévoient que d'ici mardi, le pic devrait être atteint en ce qui concerne le lac des Deux Montagnes, mercredi pour la rivière des Outaouais en raison du ruissellement vers les cours d'eau.

Un record battu à Val-d'Or !

RECVALDOR

35 mm, c'est la quantité de pluie qui tombe normalement à Val-d'Or. En 2019, on en a non seulement reçu presque trois fois plus, mais on a battu un record mensuel : 90 mm de précipitations liquides contre 79,1 mm en 1967. Ces données comprennent seulement la pluie. L'Abitibi-Témiscamingue a connu des épisodes neigeux au cours du mois, ce qui fait que le total des précipitations est nettement plus élevé.

À voir également : Quantités d'eau record à Rigaud

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité