Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

L’été sera-t-il aussi chaud qu’en 2018?

lundi, 25 février 2019 à 08:03 - Si la tendance se maintient, l’été prochain ne devrait pas être aussi chaud que l’été record de 2018. Il s’agit de la première analyse préliminaire de notre équipe de météorologues effectuée dans le cadre de notre Aperçu du printemps.

On prévoit que la chaleur sera davantage concentrée sur la côte est américaine en raison d’une anomalie d’eau plus chaude que la normale dans l'Atlantique.

« Le Québec ne sera pas à l'abri de poussées d'air chaud et humide, mais celles-ci ne devraient pas être aussi intenses et longues que lors de l'été 2018. La présence d'un dôme d'air plus frais sur la baie d'Hudson pourrait venir nous visiter à l'occasion », indique André Monette, chef météorologue à MétéoMédia.

Joey3

Un autre facteur derrière cette hypothèse est la faible intensité du phénomène El Niño qui devrait se dissiper au cours des prochains mois.

Rassurez-vous, lorsqu’on prévoit un été moins éclatant, ceci ne signifie pas que le Québec n’aura pas droit à de la chaleur. Au contraire, l’été prochain pourrait être très agréable sans être caniculaire. Il serait cependant étonnant de revivre une période estivale aussi extrême qu’en 2018.

EXCLUSIF : APERÇU DU PRINTEMPS 2018 :

Rappelons que la ville de Saguenay a enregistré son été le plus chaud de son histoire avec une moyenne de températures de 18,8 ˚C (de juin à août). Montréal s’est classé en deuxième position avec une moyenne de 22 ˚C.

Été en chiffres :

  • 33 jours : Il s’agit de l’été le plus chaud à Montréal (en 1955), alors que le mercure a grimpé au-dessus des 30 °C à 33 reprises. La température moyenne a été de 22,1 °C.
  • 36,9 ˚C  :  c’est le record de chaleur de l’été 2018 enregistré au Saguenay le 1er juillet.
  • 30 ˚C : Gatineau est la ville où la moyenne du nombre de jours à 30 °C ou plus est la plus élevée (depuis 2000, 16 jours par année).
  • Dans un été normal, c’est la ville de Québec qui reçoit le plus de précipitations (337 mm), alors que Rimouski affiche la moyenne la plus faible (261,7 mm).
  • En moyenne, à Montréal, on enregistre 83 jours de 20 ˚C et plus. À Québec, ce nombre est de 74 jours sur une possibilité de 92. 
  • En moyenne, Montréal connait 17 jours avec des orages durant l’été, ce qui en fait la région la plus orageuse.

À VOIR ÉGALEMENT : L'ÉTÉ HISTORIQUE DE 2018 :

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité