Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Été des Indiens, froid ou neige précoce? Aperçu exclusif ici.

lundi, 16 septembre 2019 à 05:55 - MétéoMédia prévoit un automne d'un extrême à l'autre puisque la province sera coincée entre deux patrons météorologiques opposés, ce qui laisserait la porte grande ouverte à de la neige hâtive ou à des poussées de chaleur donnant l'impression à un été des Indiens.

La chaleur a été discrète au Canada dans la première moitié de septembre. Toutefois, le pire de l'anomalie froide serait derrière nous puisque les modèles météorologiques pointent actuellement vers un retour du temps plus doux, notamment en raison de l'anomalie d'eau chaude présente dans l'Atlantique, au large de la côte est des États-Unis.


À LIRE ÉGALEMENT : DES SIGNES D'UN HIVER RUDE AU QUÉBEC


Cela dit, « compte tenu du contexte atmosphérique actuel, la chaleur ne devrait pas être constamment présente cet automne, car elle risque d'être freinée par des baisses du mercure qui laisseront une sensation véritablement automnale », souligne André Monette, chef du service météorologique à MétéoMédia.

APERCU3

Une déception en perspective ?

Depuis 2010, les automnes ont toujours été remarquables par leurs températures régulièrement au-dessus des normales de saison. Cette année, cela ne risque pas d'être le cas, « ajoutant une seconde impression de déception », conclut le chef des météorologues. Par exemple, en 2017, le marathon de Montréal avait été annulé à cause de d'une grosse chaleur et en 2018, il faisait jusqu'à deux degrés au-dessus des normales.

Voyez les moyennes de saison entre le 1er septembre et le 30 novembre

  • Gaspé : 21 ˚C à 0 ˚C;
  • Sept-Îles : 17 ˚C à -2 ˚C;
  • Rimouski : 20 ˚C à 0 ˚C;
  • Roberval et Saguenay : 20 ˚C à -2 ˚C;
  • Québec : 22 ˚C à 0 ˚C;
  • Sherbrooke : 22 ˚C à 1 ˚C;
  • Montréal : 24 ˚C à 1 ˚C;
  • Val-d'Or : 20 ˚C à -3 ˚C;
  • Ottawa : 24 ˚C à 0 ˚C.

Possible neige précoce

Avec le patron météo attendu pour la saison (bulle d'air froid au nord de l'Ontario et masse d'air chaud sur la côte est des États-Unis), l'autoroute des dépressions devrait traverser la province.

Seules les régions du centre et du sud du Québec devraient s'en sortir avec des quantités de pluie plus près des normales saisonnières. « Le fait qu'il ait de nombreux secteurs au-dessus des moyennes suggère la présence de bonnes dépressions automnales qui amèneront beaucoup de pluie et des vents violents », précise le chef du service météorologique à MétéoMédia.

APERCU1

« En 2018, le mois de novembre avait été exceptionnellement froid et neigeux, avec des records de froid réguliers à la seconde moitié du mois », rappelle M. Monette. Le météorologue précise toutefois qu'il serait difficile d'avoir un scénario aussi extrême que l'année passée.

APERCU8

Par contre, la présence de la masse d'air froid au niveau du Québec associée au passage de systèmes dépressionnaires pourrait faciliter la formation de flocons hâtifs. L'automne pourrait donc s'avérer plus capricieux qu'à l'usuel, et pourrait également donner l'impression d'être plus court.

Tout comme l'année passée, il ne faudra pas se faire surprendre par les accumulations de neige hâtives avec ses pneus d'été...

Moyennes de neige à l'automne :

  • Montréal : 21 cm;
  • Val-d'Or : 62 cm;
  • Ottawa et Sherbrooke : 24 cm;
  • Québec : 36 cm;
  • Saguenay : 55 cm;
  • Sept-Îles : 57 cm;
  • Rimouski et Gaspé : 40 cm.

APERÇU DE L'AUTOMNE EN BREF :

APERCU2

  • Québec : températures près des normales, sauf pour les secteurs près de la baie d'Hudson (sous les normales) ; la saison hivernale pourrait être hâtive. Précipitations dans les normales pour le sud et centre, mais au-dessus pour l'ouest et l'est.
  • Ontario et Manitoba : températures près des normales, sauf au nord. Précipitations au-dessus des normales pour le centre, et dans les moyennes pour les autres. Hiver rude en perspective.
  • Colombie-Britannique et Alberta : températures au-dessus des normales qui pourraient persister durant l'hiver.
  • Maritimes : températures au-dessus des normales, précipitations au-dessus des normales lors du passage de perturbations importantes.

À VOIR ÉGALEMENT : Un phénomène sans précédent pourrait gâcher l'automne. Analyse exclusive ici.

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité