Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Octobre : un grand rendez-vous manqué au Québec

mercredi, 28 septembre 2022 à 18:00 - Selon les modèles actuels, octobre ne devrait pas se comporter comme prévu. Explications.


En bref :

  • Premier tiers sous la fraîcheur;
  • Tendance inversée par la suite;
  • Pas de chaleur en vue.

Les attentes à la baisse

En 2021, octobre s'est démarqué avec des températures plus chaudes que la normale. De fait, les automnes récents suivent une tendance dominée par la chaleur. Cette année, les attentes sont revues à la baisse alors que le Québec devrait maintenir un régime de fraîcheur. Selon Réjean Ouimet, météorologue, la province aura droit à une période décevante. « Le tournant abrupt qu'a pris la saison depuis une quinzaine de jours va laisser des traces en octobre. Ceci n'est pas sans rappeler le creux de vague qu'on a connu au cœur de l'été. Cette période a duré environ un mois avec des températures sous les normales. »

APERCU1

Tout n'est pas perdu

La forte crête campée à l'ouest des Grands Lacs devrait se déplacer vers l'est. Ce contexte aurait pour effet d'amoindrir l'influence du creux qui apportera des températures plus fraîches au début d'octobre. Par conséquent, une tendance à la hausse serait observée. Notons cependant que l'espoir de profiter de la chaleur s'amenuise au fur et à mesure que la fin octobre approche.

« Après le weekend de l’Action de grâces, la situation météo devrait se rétablir, estime Réjean Ouimet. Le creux se retire vers le nord et est moins agressif, ce qui permet au temps plus doux de revenir sur le Québec. Toutefois, les chaleurs seraient plus modestes. La tendance s'inverserait et le refroidissement habituel ralentirait. »

APERCU2

Chaleur disparue

Même si la tendance s'inverse plus tard en octobre, le temps fait son œuvre. Entre les deux moitiés du mois, le sud du Québec doit composer avec une perte de trois degrés. Cela signifie que les belles journées avec un maximum de 20 °C seraient moins fréquentes que d'habitude. L'an passé, Montréal en a connu 10. Malgré tout, les 15 derniers jours pourraient sauver la mise.

« Au total, octobre va se situer dans la normale et peut-être une touche au-dessus, explique Réjean Ouimet. Le tout repose sur la deuxième moitié du mois. »

APERCU3

Avec la collaboration de Réjean Ouimet, météorologue.


À VOIR ÉGALEMENT : Drôle : pas facile de trinquer avec Fiona aux Îles

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité