Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Algues toxiques : la baignade interdite dans 21 plages

lundi, 8 juillet 2019 à 16:05 - Certains de nos voisins du Sud sont totalement envahis par la présence des algues bleu-vert, des micro-organismes dont la présence trop abondante peut s'avérer dangereuse. Résultat : tous les amateurs de baignade doivent ranger leur maillot de bain pour une durée indéterminée.


Ces algues sont nocives lorsqu'elles poussent rapidement sur la surface de l'eau. La température des eaux, qui ne cesse d'augmenter, ainsi que la modification des courants marins sont également des causes de leur prolifération rapide.

À LIRE ÉGALEMENT : Québec : bataille gagnée contre un fléau des lacs

Toutes les plages se trouvant sur la côte du golfe du Mississippi sont fermées à la baignade jusqu'à nouvel ordre. La fermeture de ces 21 plages est occasionnée par une quantité excessive d'eau douce sur la côte après l'ouverture d'un déversoir en Louisiane.

Quelques effets néfastes de l'algue bleu-vert :

  • Maux de ventre et de tête;
  • Vomissements;
  • Irritation de la peau et de la gorge;
  • Fièvre.

SOURCE : Site officiel du Gouvernement du Québec

La situation au Québec

Plus tôt cette année, la plage du parc de Deauville, à Sherbrooke, a dû être fermée pour une durée de 24 heures en raison de la présence de ces algues toxiques.

À Bromont, une initiative consistant en l'épandage de 174 tonnes de Phoslock, un composé unique qui empêche l'apparition de cyanobactéries, a été lancée l'an dernier. Le coût de ce projet : 615 000 dollars.

À VOIR ÉGALEMENT : Quand des algues puantes deviennent des menaces

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité