Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Septembre (très chaud) : le règne prendra fin

vendredi, 30 août 2019 à 13:56 - Le Québec a surtout connu des mois de septembre très chauds, voire caniculaires, au cours des dernières années, mais cette tendance va prendre fin cette année. Selon les modèles actuels, les températures seront beaucoup plus modestes avec un départ frais. La seule tentative d’air plus chaud aura lieu en fin de parcours. Analyse exclusive ici.


Depuis les années 2000, la majorité des mois de septembre dans la province ont été au-dessus des normales saisonnières. La preuve : seulement quatre d'entre eux se sont positionnés sous les normales à Montréal.

ROSA 1

Les deux dernières années ont été particulièrement chaudes. En 2017, le sud de la province a connu sa canicule la plus tardive entre le 24 et le 27 septembre. En 2018, on a enregistré un mercure 2 °C supérieur à la moyenne mensuel. Cette année, un scénario diamétralement différent se dessine : l'automne ferait une entrée plus brusque qu'à l'habitude.

Une entrée abrupte de l'automne

La première semaine de septembre risque d'être la plus froide. Plusieurs descentes d'air frais en provenance du nord contribueront à la fraîcheur hâtive. En moyenne, les températures seraient jusqu'à 5 °C sous les normales. La chaleur se positionnera quant à elle dans l'ouest du Canada.

Le secteur qui serait le plus sous les normales : le nord-ouest de la province. Ailleurs au Québec, les nuits seront beaucoup plus fraîches et les températures pourraient atteindre le point de congélation dans les terrains montagneux.

ROSA 2

Dans la deuxième semaine, le dôme d'air frais commencera à se retirer progressivement et c’est l’est du Québec qui se retrouvera principalement sous les normales.

ROSA 5

Une surprise qui serait bien accueillie

Pour la seconde partie du mois, le creux atmosphérique devrait se retirer au profit de l'air plus doux. Durant cette période, les températures se situeraient au-dessus des normales. Grâce à ces deux dernières semaines, le mois se situerait davantage près des normales.

ROSA 6

Au mois de septembre, plusieurs secteurs voient leur premier gel. Celui-ci est plus possible lors de la première semaine en raison de l’installation de la fraîcheur. Celle-ci pourrait toutefois être plus tardive en raison de la chaleur en deuxième portion du mois, en plus d’une plus grande possibilité d’être touchés par les systèmes.

ROSA 7

Arrivée remarquée de septembre

En moyenne, entre le premier et le dernier jour du mois, on perd environ 6 °C. Reste à voir si cette année se situera dans la normale !

ROSA NORMALE

De plus, la durée du jour est vraiment en chute libre : le soleil se couche plus tôt et nous prive de ses rayons. Les heures d'ensoleillement à la baisse ont un effet sur notre corps et sur le moral !

ROSA 8

À VOIR ÉGALEMENT : Fonte astronomique au Groenland

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité