Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

2020, aussi chaude qu’une année El Niño

jeudi, 14 janvier 2021 à 09:09 - Pour plusieurs, c’est sans surprise que 2020 s’est hissée au rang des années les plus chaudes jamais enregistrées sur Terre depuis que l’on compile des données météo. Cette position était jusque-là occupée par 2016. Mais voilà que 2020 arrive ex aequo avec 2016. La différence est que 2016 a connu un fort épisode El Niño. Lors d’une année El Niño, il est normal d’enregistrer une température moyenne globale plus élevée que la normale. Tout comme dans le cas d’une année La Niña, il est habituel que la température moyenne globale soit plus froide que la normale. Mais 2020 est une année La Niña. Il est donc étonnant qu’elle soit aussi chaude qu’une année El Niño.

Les scientifiques soulèvent une inquiétude

Plusieurs voient cette nouvelle comme une preuve du changement climatique, car en présence de La Niña, la Terre aurait dû se refroidir un peu et non pas offrir des valeurs identiques à une année El Niño. Ce n'est cependant pas la seule preuve. En 2020, certaines portions de la Sibérie et de l’Arctique ont vu leur température moyenne annuelle être 7 °C au-dessus de la normale. Quand on pense qu’une différence avec la moyenne historique de plus de 2 °C, sur une période d’un an, est considérée comme énorme, cette valeur a de quoi en faire sourciller plusieurs.

Ces températures exceptionnellement élevées sont également responsables d’une saison des feux de végétation extrêmement active en Sibérie. Ces incendies sont responsables de l’ajout dans l’atmosphère d’un quart de milliard de tonnes de CO2 supplémentaire. C’est autant que les émissions annuelles de l’Espagne, de l’Égypte ou même du Vietnam. Depuis les années 70, la température de la Terre a augmenté d’environ 0,2 °C par décennie. À ce rythme, nous aurons atteint une hausse mondiale de la température moyenne de 1,5 °C au milieu des années 2030. Cette valeur représente le seuil maximum visé par l’Accord de Paris pour la fin du siècle.

2020 en résumé

-2020, la plus chaude, ex aequo avec 2016 -2020 a été 1,25 °C au-dessus de la moyenne préindustrielle -Les six dernières années ont été les plus chaudes jamais enregistrées -L’Europe a connu son année la plus chaude de tous les temps, 1,6 °C au-dessus de la moyenne 1981-2010 -L’Arctique a atteint une moyenne annuelle, près de 7 °C supérieurs à la moyenne historique

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité