Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Chaleur et humidité : le pire de la semaine est à venir. Détails ici.

mercredi, 17 juillet 2019 à 05:36 - À partir de vendredi, le sud du Québec risque de connaître une séquence de chaleur (très accablante) qui sera parmi les plus intenses depuis le début de l’été, particulièrement en raison de l’humidex. La pire journée devrait être vendredi (ressentis de 41 à Montréal).


Un anticyclone situé au-dessus des Rocheuses est en partie responsable de cette vague de chaleur. En effet, il s'étendra et se déplacera vers l'est, entraînant une intensification de la crête du courant-jet.

C'est une succession de crêtes qui rend la semaine suffocante, ouvrant la porte à la chaleur et l'humidité du sud.

zOE 1

De jeudi à dimanche, on surveille le potentiel de vivre trois journées consécutives au-delà de 30 °C sur le sud de la province, ouvrant la porte à la troisième canicule de la saison. Le hic : celle-ci pourrait être plus longue et plus intense, si on la compare aux deux premières qui ont affecté le Québec.

JOSYANE2

La journée de jeudi, bien que chaude, risque d'être la moins suffocante. Ce serait donc un bref répit avant que l'humidité ne reprenne ses droits de plus belle dès le lendemain.

Le point culminant serait la journée de vendredi, où les ressentis pourraient atteindre la barre des 40 (voire la dépasser).

Les nuits risquent également d'être plus étouffantes que lors des deux épisodes caniculaires précédents. Les minimums ne devraient pas descendre sous la barre des 20 °C, ne laissant aucun répit pour rafraîchir la maison et le corps.

De plus, le potentiel orageux sera bien présent pour toute la semaine.

Cette tendance se poursuivrait jusqu'à dimanche.

JOSYANE3

Humidité étouffante

Maintenant dépression tropicale, Barry traverse présentement les États-Unis, et remonte tranquillement vers le nord.

Ses restes, gorgés en humidité, impacteront la province dès le milieu de la semaine. Plus le point de rosée est élevé, plus la sensation de lourdeur est présente.

Josyane14Juillet 3

Vendredi et samedi, le point de rosée se situerait au-delà des 20 °C. Ces deux journées sont, par conséquent, celles qui risquent d'être les plus accablantes.

Attention aux coups de chaleur

Un coup de chaleur, aussi appelé hyperthermie, se produit lorsque la température interne de notre corps, qui en temps normal est à 37 °C, augmente rapidement. Une exposition prolongée au soleil, à de fortes chaleurs et un manque d’hydratation peut causer ce phénomène.

Lorsque la température interne atteint 40 °C, on parle d'un coup de chaleur. Notre corps ne réussit donc plus à se refroidir correctement. Si elle dépasse 40,5 °C, cela peut même devenir mortel. Il s'agit donc d'un souci de santé à traiter rapidement.

Si vous êtes témoin d'un coup de chaleur, la personne doit immédiatement être mise à l’ombre, rafraîchie et réhydratée. Tout doit être fait pour baisser au plus vite la température du corps. On peut desserrer les vêtements afin de favoriser la respiration ou créer un courant d’air afin de veiller au confort de la victime.

Quelques conseils pour prévenir les coups de chaleur

  • Boire des verres d’eau toutes les 10, 15 ou 20 minutes si on est en contact avec le soleil
  • Opter pour des vêtements légers pour favoriser l’évaporation de votre sueur
  • Pour ceux qui travaillent dehors, prendre des pauses toutes les heures et porter un chapeau pour protéger votre tête.

À VOIR ÉGALEMENT : Canicule : connaître ses risques selon l'âge

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité