Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Vacances : les gagnants et les perdants du début juillet

jeudi, 27 juin 2019 à 17:32 - Après près de neuf mois de températures inférieures aux normales saisonnières, la prochaine quinzaine de jours va enfin inverser la tendance. Et l’explication vient de la haute atmosphère.


Les gagnants : nord-ouest, sud et centre

Dans la droite lignée de ce début de semaine, la prochaine quinzaine s’annonce plutôt chaude pour la majorité du Québec, à l'exception de l'est : dans le sud, le mercure s’installera durablement dans ses normales estivales, entre 25 et 28 °C, voire légèrement plus haut au moins au cours de la première semaine.

Jeudi3

Un scénario qui tombe du bon côté de la pièce, puisque « sur les 25 dernières années, la probabilité d'avoir du beau temps durant la première quinzaine du mois est de 60 % », présente Réjean Ouimet, expert météorologue à MétéoMédia. Cette probabilité augmente par ailleurs jusqu'à 75 % au début du mois d'août.

Quelque 30 °C seront possibles ici et là d’ici le 10 juillet. L’humidex devrait aussi continuer à osciller entre 30 et 40, toujours dans le sud. Des conditions quasi caniculaires.

La deuxième semaine de juillet demeure plus partagée, incertaine, en termes de températures et de ciel bleu.

Jeudi4

L'est ne profitera pas de cette embellie durable, en étant bloqué dans un contexte atmosphérique défavorable à une remontée des températures, à l'exception notable du milieu de la semaine prochaine.

Jeudi2

Un courant-jet enfin stable

Si vous nous suivez régulièrement, vous connaissez sûrement les effets qu’a le courant-jet sur notre météo. Lorsqu’il est situé en plein sur le Québec, ce vent puissant de haute altitude catalyse les dépressions sur nous, lorsqu’il est au sud, le temps frais prend le dessus, et lorsqu’il est au nord, c'est la chaleur qui s'impose.

Mercredi8

C’est cette dernière option qui prévaudra ces jours-ci : l’instabilité du courant-jet s’achève pour se placer dans un schéma typique de l’été, nommé circulation zonale. Les vents dominants prennent alors une trajectoire d’ouest en est plus constante et située dans les régions nordiques du Québec.

À VOIR ÉGALEMENT : Trois choses à savoir sur la semaine orageuse en perspective

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité