Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

150 mm de pluie, rafales à 90+ km/h : une région secouée par un puissant système

lundi, 22 novembre 2021 à 09:25 - Une puissante dépression alimentée par l'humidité des Caraïbes perturbera le début de la semaine dans l'est du Canada, plus particulièrement dans les Maritimes. Toutefois, le Québec n'y échappera pas.


Le système dépressionnaire, qui risque de laisser une bordée dans son sillage dans le nord-ouest du Québec en début de semaine, n'a pas dit son dernier mot. Une reformation côtière de cette même perturbation, alimentée par une rivière atmosphérique, a le potentiel de semer une sérieuse pagaille dans l'est du Canada.

Rappelons qu'une rivière atmosphérique correspond à un corridor concentré d'humidité dans l'atmosphère. Dans ce cas-ci, elle pompera l'humidité des Caraïbes, bonifiant les quantités de précipitations attendues sur l'est du pays.

RIVIÈRE ATMOSPHÉRIQUE

Tout indique pour le moment que les Maritimes seront frappées de plein fouet par ce système dépressionnaire entre lundi et mercredi. Ce dernier se déplacerait relativement lentement, et risque également de stagner au-dessus des provinces de l'Est canadien. Résultat : près de 150 mm d'eau pourraient tomber sur certaines régions, notamment en Nouvelle-Écosse et sur l'Île-du-Prince-Édouard.

ACCUMULATION PLUIE (1)

Des vents violents sont également sur les radars. De puissantes rafales pouvant dépasser les 90 km/h sont possibles, surtout le long des côtes atlantiques.

Des inondations, des crues subites et des glissements de terrain ne sont pas impossibles.

Et au Québec ?

Au Québec, la Gaspésie, les Îles-de-la-Madeleine et les berges de la Côte-Nord risquent d'y goûter. Toutefois, les effets de cette puissante tempête risquent d'y être plus modérés.

Entre 50 et 75 mm de pluie pourraient tomber sur la pointe de la péninsule gaspésienne, alors que la Basse-Côte-Nord et les Îles-de-la-Madeleine pourraient recevoir plus d'une centaine de millimètres entre lundi et mercredi.

DANGERS

Une onde de tempête est possible, de même que des débordements côtiers.

Une finale sous forme de neige est également sur les radars, puisque les températures risquent de chuter légèrement à l'arrière du système dépressionnaire. Cette baisse du mercure pourrait également faire geler l'eau accumulée sur les routes, créant des conditions routières hasardeuses sur l'est du Québec. La prudence sera de mise.


À VOIR ÉGALEMENT : Deux hivers extraordinaires de suite, pas possible

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité